Défi Fos-Sur-Mer

Transformer les 450 000 tonnes de déblais du tramway de Nice en une ressource pour le Grand Port Maritime de Marseille

230 km séparent Nice du Port de Marseille-Fos. Et pourtant, les terres issues du chantier du tramway niçois sont réutilisées pour l’aménagement de la plateforme logistique de « Distriport ». Un véritable défi technique et logistique qui témoigne de notre engagement dans l’économie circulaire.

Animation 1

Soletanche Bachy (VINCI Construction) doit évacuer 450 000 tonnes de déblais générées par le creusement du tunnel pour le tramway de Nice.

Animation 2

Le Port de Marseille-Fos a un besoin en matériaux pour remblayer les terrains de la zone logistique « Distriport » en développement à proximité du terminal à conteneurs.

Animation 3

Notre défi : organiser une filière qui fait se rencontrer les besoins de deux acteurs et que le déchet de l’un soit recyclé en matière première pour l’autre, au bénéfice de l’environnement.

Colin Bessait

Colin Bessait

Directeur régional matériaux PACACréer de l’activité, dans un contexte d’économie circulaireDiplômé des Arts et métiers, IAE d’Aix-en-Provence en gestion des entreprises. 17 années d’expérience. Chez Eurovia depuis 2008Voir la fiche métier
Nicolas Faïsse

Nicolas Faïsse

Responsable d'exploitation, plateforme de Fos-Sur-MerOrganiser et gérer l’imprévu sur la chaîne de revalorisationDiplômé de l’École des Mines d’Alès. 13 années d’expérience. Chez Eurovia depuis 2006Voir la fiche métier
Gilles Billet

Gilles
Billet

Directeur d’exploitationComprendre les besoins du client sur cette opération pour lui proposer une offre adaptéeBTSA Technique Agricole et Gestion de l’Entreprise. 21 années d’expérience. Chez Eurovia depuis 1995Voir la fiche métier
Marc Inglebert

Marc Inglebert

Délégué régional Qualité Sécurité EnvironnementAmener de l’expertise sur la partie règlementaire et technique sur toutes les étapes du projetDESS Prévention des Risques et Nuisances Technologiques. 18 années d’expérience. Chez Eurovia depuis 2006Voir la fiche métier

1 tunnelier

qui avance 24 h/24, 6j/7

450 000

tonnes de déblais

2500

tonnes par cargaison

2 bateaux

en rotation jour et nuit
Étape 01

450 000 tonnes de déblais à collecter et évacuer

01
Colin Bessait

Colin Bessait

Directeur régional matériaux PACA

Ce qui m’a attiré chez Eurovia c’est la confiance en l’humain, la promesse d’entreprendre, et le fonctionnement différent des autres entreprises : quand un défi se présente, c’est ensemble que nous le relevons, on nous laisse une vraie autonomie.
Voir la fiche métier

Avec la création du tramway « est-ouest », la ville de Nice entreprend de grands travaux qui devraient s’achever en 2019. Une des particularités audacieuses du chantier, c’est d’enterrer 3,2km de la ligne sous le Vieux Nice.

Mais enterrer 3,2 km de ligne veut bien dire excaver des terres… Et 450 000 tonnes de déblais seront générées. C’est pour trouver une solution de prise en charge de ses déblais que Soletanche Bachi, filiale de VINCI Construction, sollicite Eurovia.

Une mission qui implique :

Illustration 1

Évacuer les terres et autres matériaux à la queue du tunnelier

Illustration 2

Prévoir leur transport en minimisant la gêne pour les populations et sur le trafic routier

Illustration 3

Trouver une solution performante en matière d’environnement pour faire la différence dans la compétition

Étape 02

Transporter et décharger, dans le respect de l’environnement

Nous récupérons la terre dans le port de Nice avant de l’affréter vers la plateforme de Fos-sur-Mer.

02
Nicolas Faïsse

Nicolas Faïsse

Responsable d'exploitation, plateforme de Fos-Sur-Mer

J’ai un poste pluridisciplinaire qui allie la technique à de la gestion humaine et financière ; mais aussi un travail de terrain sur l’exploitation des ressources naturelles.
Voir la fiche métier

Les avantages du transport maritime sont nombreux

Gagner du temps :
La circulation en région PACA est particulièrement dense. L’acheminement par camion prendrait donc beaucoup trop de temps. Nous avons mis en place une rotation de deux bateaux que nous chargeons ou déchargeons le jour et qui naviguent la nuit.
Améliorer l’impact environnemental :
Chaque bateau peut prendre en charge 2500 tonnes. Transporter la même quantité par poids lourd supposerait 72 chargements. Nous diminuons les émissions de CO2 et les pollutions sonores pour les riverains.
Terminal du Cap Vrap à Fos-Sur-Mer

Les déblais sont déchargés sur le terminal du Cap Vrap à Fos-Sur-Mer avant d’être acheminés vers la plateforme de revalorisation.

Nos ingénieurs ont dû prévoir l’utilisation de nouvelles machines et de nouvelles pratiques. Par exemple, avant de mettre en place la pelle à grappin qui est un objet de manutention portuaire, il a fallu en tester plusieurs en vérifiant la compatibilité avec les bateaux puis adapter le quai à sa dimension.

Elle permet de transférer les déblais du navire à la chaîne de valorisation de la plateforme de Fos-sur-Mer par des tapis roulants.

Notre modèle d’économie circulaire

Étape 03

Valoriser et trier les déblais au rythme de l’avancée du tunnelier

Au fur et à mesure de son avancée, le tunnelier traverse différents types de déblais qu’il faut traiter avant réutilisation.

03
Gilles Billet

Gilles
Billet

Directeur d’exploitation

Notre travail d’équipe nous a permis de mettre ne place cette solution logistique et technique que nous développons désormais sur d’autres chantiers.
Voir la fiche métier

La plateforme de Fos-sur-mer

Elle est spécialisée dans le retraitement des déblais de chantiers et de matériaux de carrière. Il a fallu l’adapter afin d’accueillir des volumes de cargaisons quotidiennes de 2500 tonnes et de nouveaux types de matériaux.

La plateforme de Fos-sur-mer

Déchargement des matériaux et transport sur les tapis

Mise en stock et analyse des lots :

déterminer leurs critères physico-chimiques.

Non inertes :

Ces matériaux contiennent certains éléments qui les rendent impropres à une réutilisation immédiate.

Lavage

Amendement calcaire :

Ajout de poudre calcaire dosée par un silo. Réduire l’humidité et améliorer les caractéristiques géotechniques du matériau.

Inertes :

Ce sont des matériaux purs qui peuvent être réutilisés directement.

Ils nécessitent une revalorisation sur la plateforme.

Réutilisation en remblais

Étape 04

Réutilisation des matériaux : une seconde vie où rien ne se perd

350 000 m3 de matériaux pour les fondations

04
Marc Inglebert

Marc Inglebert

Délégué régional Qualité Sécurité Environnement

Nous observons la compatibilité entre les terrains receveurs et les déblais, une démarche essentielle et innovante pour l’environnement.
Voir la fiche métier

Mesures

Le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) a besoin de 350 000 m3 de matériaux nouveaux pour améliorer l’offre foncière de la plateforme logistique de « Distriport ».

Si auparavant l’apport de nouveaux déblais devait être pris en charge par les futurs acheteurs, la solution proposée par nos ingénieurs et l’utilisation de terres retraitées sur la plateforme permet au port de faire baisser les coûts d’achat tout en développant l’activité portuaire.